Buccellati, le jardin des parfums poudrés

La Maison italienne Buccellati, a choisi une approche tout aussi onirique de la nature, mais sur le registre de la douceur impressionniste. Les pièces éveillent le souvenir des étangs de Giverny et des jardins esquissés dans des teintes pastel. Les nuances chromatiques foisonnent, des verts, des roses, des mauves, des rouges, des bleus viennent illuminer, au sein des montures d’or satiné, brossé ou gravé, des pièces inspirées par tous les jardins et toutes les cultures du monde.

La manchette Lilium fait rayonner une tourmaline mentholée de plus de 20 carats, auréolée d’un décor floral de saphirs bleus et roses, incrustés dans le bracelet. De sublimes bagues cocktail dont l’anneau et le chaton sont gravés à la main, retiennent de grosses pierres de centre aux teintes délicates et très pures.

Sur la bague Iris, des pétales de tourmalines azur entourent un pistil de spinelle rose tendre.  Le profil des pétales, légèrement tombants, donne à cette bague des allures de pagode, sublime.

« J’ai vraiment voulu retrouver les couleurs douces et délicates des peintres impressionnistes. J’ai voulu créer un jardin, notre jardin, le jardin de Buccellati » dit Andrea Buccellati, qui a beaucoup travaillé sur l’harmonie et l’équilibre es couleurs.

Dans ce jardin où l’on pourrait fermer les yeux et sentir des parfums poudrés, chauffés par le soleil, le joaillier signe là une collection particulièrement aboutie et expressive.

De Beers joaillier, Chopard, Piaget

Isabelle Hossenlopp Juillet 2021

Les photos sont la propriété de la Maison Buccellati. Toute reproduction de photos et textes est interdite.