Giampiero Bodino, le joaillier ultra-niche du groupe Richemont

Giampiero Bodino, le Directeur Artistique du groupe Richemont, crée sa Maison de Haute Joaillerie et laisse parler l'amoureux de l'art antique qui sommeille en lui.

Giampiero Bodino interprète la richesse patrimoniale de son pays bien-aimé – l’Italie – pour créer un style qui lui est propre.

GIAMPIERO BODINO Barocco Theme necklace @ Laziz Hamani

 Collier Barocco

Giampieri Bodino, qui a donné son nom à la toute jeune Maison de haute-joaillerie (2013), n’est pas un inconnu dans la profession. Depuis 2002, il est direc­teur artistique du groupe Richemont, qui a pris sa maison sous son aile. Comme d’autres avant lui, il a un jour voulu exprimer son goût le plus profond, laisser parler l’amoureux de l’art antique italien qui sommeillait en lui, comme un volcan qui grondait. Et l’éruption fut magnifique.

Les 43 pièces créées par Giampiero Bodino sont des Capi d’Opera. Le capo d’opera représentait l’apo­gée du talent de l’apprenti artisan, de sa vision, de son savoir-faire et, à une époque désormais révolue, ce chef-d’œuvre était le symbole de son examen de passage qui faisait de lui un maître artisan.

L’Italie est son inspiration majeure, comme les teintes douces et fon­dues des mosaïques, les figures de pierre usées des balcons siciliens, les bijoux antiques, les couleurs chaudes et azurées et surtout le baroque. Giampiero Bodino a inter­prété la richesse patrimoniale de son pays bien-aimé pour créer un style qui lui est propre, tantôt moderne et mettant en majesté des pierres rares telles que des spinelles rouges comme des rubis, tantôt inspiré de motifs anciens tels que des camées du XIXe siècle, ou encore mêlant les deux, comme le collier Barocco inspiré de l’art baroque et orné de 326 carats de tourmalines d’Afrique type Paraíba, quasi introuvables. Diamants, émeraudes, saphirs de couleur, rubis, tanzanites, perles, spi­nelles rouges et tourmalines illumi­nent ses joyaux dont les noms sont inspirés de leur source créative : Cammeo, Rosa dei Venti, Chimera, Primavera, Barocco, Tesori del Mare, Corona, Passamaneria et Mosaico.

Les bijoux de Giampiero Bodino sont des pièces uniques, destinées à une clientèle très select et triée sur le volet. Le joaillier a voulu créer cette relation privilégiée et intime car de chaque bijou émane une personna­lité. Tout comme le joaillier français JAR, dont les créations, conçues comme des sculptures et des pièces d’artiste sont l’écho d’une personne unique. D’ailleurs, Giampiero Bodino n’a pas de boutique. Il est installé Villa Mozart à Milan, dans une belle demeure Art déco noyée de verdure qu’il a restaurée et peinte. Dans ce joli palais, il reçoit, sur rendez-vous uniquement, pour faire découvrir ses trésors.

 

Isabelle Hossenlopp Parution l’OFFICIEL Horlogerie & Bijouterie septembre 2015

Crédits photos : tous droits réservés