Le jade millénaire et magique

Connu depuis 7 000 ans, le jade est une pierre millénaire et adulée. Le musée Guimet à Paris a retracé son histoire à travers une superbe exposition où Cartier présentait, dans une salle réservée, 26 pièces de son patrimoine inspiré par l'orientalisme, symbole de l'Orient rêvé du début du XXème siècle

7

Admiré depuis 7 000 ans, le jade est une pierre millénaire et adulée. Elle concentre tout ce que la terre peut imaginer de vertu et de pouvoir donnés aux hommes. Pour faire découvrir cette gemme unique, le Musée National des Arts Asiatiques – Guimet à Paris, lui consacre, jusqu’au 16 janvier 2017, l’exposition Jade, des empereurs à l’Art déco.

L’occasion de redécouvrir la beauté sortilège d’une pierre qui a marqué l’histoire et la culture chinoise.

3

 Paire d’écrans de table à décor d’éléphants et de pruniers Chine, dynastie Qing, période Qian Long – National Palace Museum Taïpeh

Les 330 pièces de l’exposition proviennent des plus belles collections d’art asiatique des musées français et taïwanais. Dans ce voyage spirituel, Cartier dévoile 26 objets de son extraordinaire patrimoine – qui compte à ce jour environ 1 600 objets et bijoux – et de collections privées.

2 Cartier 1929 Montre-broche cachet or, platine, diamants, jade, rubis, onyx, émail. Montre enchâssée dans un cachet de jade (Chine XIXème siècle) représentant un lion bouddhique sur un socle

 

Deux gemmes, une appellation

Le jade est une pierre ornementale dure, bloc granuleux composé de cristaux. Deux pierres sont appelées jade, la jadéite et la néphrite. La jadéite est en général considérée comme le jade le plus prestigieux, ses couleurs sont plus variées et il est un peu plus dur.

La jadéite existe en de nombreuses couleurs qui ne se limitent pas au vert. Sa teinte naturelle est incolore. Elle devient verte grâce à la présence de fer dans sa composition, lavande quand elle contient du manganèse et du fer, mais elle existe aussi en brun, noir, orangé, rouge, jaune, rose, bleu ou blanc. Les jades sont rarement purs et mélangent souvent plusieurs couleurs ou veines. Ainsi parle-t-on de jade céladon, vert clair ou vert-gris, gris-blanc, moucheté ou veiné,… « comme la matière la plus subtile de l’arc-en-ciel » selon le Livre des rites. Ces irrégularités sont gage de singularité et peuvent aussi indiquer son origine et sa valeur, détail précieux pour les collectionneurs. Les lapidaires qui sculptent des paysages ou des personnages dans le jade utilisent ces variations de couleurs dans une même pierre pour créer des motifs qui se détachent visuellement. L’exposition au musée Guimet en donne de fort jolis exemples. Quant à la néphrite, ses couleurs sont plus retreintes, allant du vert au crème, mais elle peut aussi être blanche, on l’appelle alors « gras de mouton ». Elle est légèrement moins dense (6,5) que la jadéite (6 à 7)*. Son indice de réfraction et sa densité sont aussi plus faibles.

 

Où trouve-t-on le jade ?

Les principaux gisements de jadéite dans le monde se trouvent au Myanmar (Birmanie), au Japon et au Guatemala. Le principal producteur de jade est de loin le Myanmar, dont viennent aussi les plus belles pierres. Le collier de Barbara Hutton présenté par Cartier au musée Guimet est orné de boules de jade translucides d’une beauté d’émeraude. Ce jade exceptionnel provient sans doute de mines birmanes. C’est encore dans ce pays que l’on a découvert en octobre 2016 un énorme jade de … 174 tonnes. D’autres gisements de jadéite, moins importants, se trouvent en Russie, au Kazakhstan, aux Etats-Unis et en Italie.

Quant à la néphrite, le Canada (Colombie Britannique) en fournit la majorité, environ 80% de la production mondiale. La Chine, la Nouvelle-Zélande et l’Australie ont également d’importants gisements de jade.

 

Le jade blanc, pierre de l’empereur

Les teintes les plus rares et les plus recherchées sont le jade blanc, le jade lavande et le jade impérial. La Smithsonian Institution abrite un remarquable vase en jadéite lavande de 50 cm de haut. Le jade blanc occupe une place exceptionnelle dans l’histoire de la Chine. Prisé pour sa pureté et sa rareté, il était le diamant des empereurs. Eux seuls avaient le droit de le porter, les courtisans pouvant porter d’autres grades de couleur (vert, bleu-vert). On le retrouve dans des écrans de table, des motifs de ceinture, des coupelles et autres objets. Cartier l’a également sculpté pour ses prestigieux clients, plusieurs exemplaires sont au Musée Guimet. Les jades blancs atteignent aujourd’hui des prix astronomiques lors des ventes aux enchères. Les clients chinois s’arrachent ces symboles d’éternité. En juin 2015, un bol couvert de jade blanc du XVIIIème siècle, estimé à 120 000 – 180 000 €, s’est envolé à 3 millions d’euros (vente Christie’s Paris).

 

Ornement ; pendentif ; plaque ajourée en forme de dragon

Pendentif en forme de dragon Chine, Zhou de l’Est, période des Royaumes Combattants, 4ème siècle avant JC – Coll. Musée Guimet 

… et vous vivrez un millier d’années

Hors de la Chine, où il fait l’objet d’une véritable vénération, le jade a toujours été associé à des vertus positives et salvatrices. Le très beau jade des Mayas était sculpté pour faire des bijoux, des masques et des objets votifs. Mais en Asie, la pierre est une véritable légende. Elle est supposée assurer longue vie, richesse, bonheur, santé. On l’utilisait par exemple pour soigner les coliques néphrétiques en le posant sur la partie douloureuse, mais aussi en décoction, très finement pilé. Les alchimistes taoïstes parlaient de la liqueur de jade, rivière laiteuse et opalescente des montagnes, qui se « cristallisait en une pierre au bout de 10 000 ans ». Broyer cette pierre et la boire permettait de vivre « un millier d’années ». Le jade apporte clairvoyance et courage, c’est aussi la pierre de la justice. Sa rareté et sa dureté, symbolisant l’intelligence, l’autorité, le pouvoir temporel et spirituel, conféraient de véritables vertus à celui qui la possédait. Son aspect de galet doux, cireux et translucide symbolisait, quant à lui, l’humanité et la vertu.

1 - COLLIER JADE BARBARA HUTTONCollier de 27 boules de jade ayant appartenu à Barbara Hutton, fermoir de platine, rubis et diamants réalisé par Cartier en 1934

Dans l’idéogramme du mot « trésor »

Chaque famille chinoise possède au moins un jade pour attirer la chance et la fortune. D’ailleurs l’idéogramme trésor contient le signe jade. Dès leur enfance, les petites filles chinoises recevaient (l’habitude persiste malgré l’occidentalisation) un bracelet de jade très simple avec lequel elles grandissaient. La pierre se retrouve également dans les rites funéraires et les tombes, de petits objets en jade placés dans les orifices du corps permettant de préserver celui-ci.

Le jade, souvent taillé et sculpté suivant des formes très précises, reproduit les plantes, fleurs et animaux de la mythologie et de l’astrologie chinoise. Fleur de prunus, fleur de lotus, cosse de pois, dragon, chimère, phénix dont la légende dit qu’il « ne se pose que sur des pierres de jade »… sont parmi les motifs les plus appréciés, chacun étant paré de vertus. On retrouve également de nombreux objets, boucles de ceinture, épingles à cheveux, coupes, coupelles, vases, disques (en général le disque de Pi, rond comme le ciel avec un trou au centre pour permettre à l’âme de rejoindre les cieux). Plus près de nous, la Maison de haute-joaillerie Zhaoyi, très connue en Chine, possède une belle collection de bijoux de jade translucide (en réalité légèrement nuageux), verts, noirs, lavande… sculptés dans ces formes aux milles vertus. Les objets et bijoux en jade sont offerts à chaque grande occasion, y compris lors de la signature d’un contrat et même si les riches clients chinois apprécient la haute joaillerie occidentale, ils sont restés fidèles à leurs propres traditions.

Le jade ou l’exotisme en Europe

A la fin du XIXème et au début du XXème siècle, en particulier à travers les quatre expositions universelles qui se tiennent à Paris entre 1867 et 1900, l’art asiatique se dévoile au public et influencera les styles européens. La joaillerie subit cette influence et la Maison Cartier, fascinée par les légendes et vertus millénaires contenues dans les fragments de jade, inventera un nouveau style dit exotique en gravant la pierre du ciel en forme de dragons, chimères, carpes, éléphants… Les pendules mystérieuses, hautement symboliques du patrimoine de Cartier et très appréciées des riches Chinois avec leurs aiguilles qui flottent dans le vide, vont orner plusieurs de ces sculptures.

Mais le jade ne restera qu’une mode relativement éphémère dans l’histoire de la joaillerie européenne, plus tournée vers le travail des pierres et des métaux précieux.

Sculpter la pierre du ciel

Aujourd’hui, peu de joailliers européens travaillent encore le jade, si ce n’est à destination de la clientèle asiatique, mais ils sont nombreux en Chine. Wallace Chan est connu pour ses créations disproportionnées et hallucinantes – ce ne sont déjà plus des bijoux – taillées dans des pierres et des jades extraordinaires. Les prix de ses pièces uniques se chiffrent en plusieurs dizaines de millions de dollars… Les visiteurs de la Biennale des Antiquaires 2012 se souviennent encore de sa gigantesque cigale de jade émeraude.

Wallace Chan broche sculpture Stiled Life titane, jade vert, jade lavande et rubis

A New York cette année, il a présenté un duo de broches réalisées à partir d’un dragon sculpté dans un jade blanc ancien « A Tale of a Two Dragons ».

Wallace Chan broches A Tale of Two Dragons jade blanc, émeraudes, rubis, saphirs, saphirs roses, diamants de couleur

Wallace Chan est un poète, il ne parle pas de bijoux mais de légendes et d’esprit. Ses pierres sont habitées. Ses clientes ne sont pas des acheteuses mais des messagères, elles portent l’esprit de ses créations. Wallace Chan rend au jade son expression première, la pierre qui porte en elle toute la culture chinoise. Interrogez-le sur sa broche « A Tale of a Two Dragons », il ne vous parlera pas de pierres précieuses ni de savoir-faire mais de combat, de bravoure et de famille.

*L’échelle de Mohs classe les pierres selon leur dureté, de la plus friable (1 : le talc) à la plus dure (10 : le diamant)

 

Piaget manchette montre cadran jade, or et diamantsG0A39220
Van Cleef & Arpels boucles d’oreilles en jade lavande, or blanc et diamants
Van Cleef & Arpels boucles d'oreilles Neud de Jade Moscou Les Audacieuses or blanc,diamants et jade lavande
Deux modèles Mini D de Dior cadrans jade vert et jade lavandeMini D de Dior or blanc, saphirs violets, cadran jade vert

 Mini D de Dior or rose, diamants, cadran jade lavande

Isabelle Hossenlopp

Parution Entre Luxe & Prestige janvier 2017

Les photos sont la propriété des marques et des musées – Toute reproduction de textes ou photos interdite

Lire la parution